Running, welcome back

Publié le 21.05.2018

Salut tout le monde,

Force est de constater que ces derniers temps je n’ai pas pris le temps d’écrire d’article. Et pour cause, une grande remise en question s’est emparée de moi concernant mes entrainements de course à pied. J’ai du coup été un peu forcé de retarder la reprise de l’entrainement et l’envie d’écrire des articles s’était un peu dissipée.

De plus le temps assez exécrable qu’il y a eu en Haute-Savoie aura eu raison de motivation. Il est clair qu’entre le froid, la pluie voire la neige la volonté en prend un coup. Si de plus la nuit vient se mêler à tout cela et bien c’est fichu. Les seuls moments pour courir en journée restent les samedis et dimanches, ce qui est bien peu pour récupérer un niveau correct. J’imagine qu’à moyen terme l’achat d’un tapis de course ne pourrait qu’aider à estomper ces conditions climatiques.

Concernant ma remise en question, il s’est avéré que mon corps est fatigué, très fatigué. Je pense que la récupération des marathons de l’année de dernière ainsi que d’autres pépins prend plus de temps que mon esprit têtu ne veut bien l’admettre. Alors oui je peux courir, mais derrière je le paie au prix fort et je pense que ça ne vaut pas le coup.

J’ai donc décidé après une petit pause bien nécessaire de reprendre mes entrainements de zéro, c’est-à-dire comme si je n’avais jamais couru. Le respect de l’entrainement que je m’impose me permet de remonter petit à petit. Bien évidemment c’est très frustrant de ne plus atteindre les allures d’il y a un peu plus de 6 mois ; mais au moins mon corps me remercie.

Un ajout salvateur de sorties VTT me permet d’économiser mes genoux. Les sorties sont plus lointaines et au moins je découvre de nouveaux horizons. Mes circuit habituels étaient bien sympas mais devenaient lassants après plusieurs années.

Certes le rythme à vélo est différent, mais l’endurance se travaille bien aussi. Des recherches à ce sujet sur internet m’ont convaincu. Je pense garder un certain pourcentage de vélo lors de mes futurs entrainements en vue d’une course. Mes tendons me remercieront dans quelques années, j’en suis sûr.

Les semelles m’ont aussi beaucoup aidé puisque je n’ai quasiment plus aucune douleur lorsque je cours. Cette tendinite passe petit à petit mais une gêne subsiste. Je devrais peut-être d’ailleurs envisager de porter les semelles dans n’importe quelles chaussures pour la faire définitivement disparaitre.

J’en ai aussi profité pour retoucher un peu ce site au niveau graphique car la version d’avant ne me satisfaisait plus vraiment. Le parcours d’autres sites et surtout le manque de convertisseurs allure et de vitesse m’a amené à développés les miens. Ils étaient déjà présents dans un Excel mais j’ai décidé de les mettre à disposition de tout le monde. Vous pouvez les trouver ici.

Pour la suite, l’été arrivant à grand pas avec ce printemps qui s’annonce d’ores et déjà comme plutôt beau mais surtout chaud, la motivation revient. Les jambes ne tiennent plus en place et les sorties font du bien. J’espère continuer à durcir mes sorties afin de retrouver mon niveau.

Surtout ce que je veux c’est garder du plaisir car à la fin de l’année dernière je courrais mais sans aucune motivation et les dents serrés pour contrer la douleur. D’une bêtise incomparable car sans plaisir aucun intérêt.

Pour terminer, un conseil, soyez à l’écoute de votre corps et en cas de doute ; levez le pied !

See you soon…